Le temps de méditer

Le temps de méditer

« Si tu ne lèves pas les yeux, tu croiras que tu es le point le plus haut. »

Antonio Porchia

 

« Quant à nous, notre cœur bat pour nous emmener vers les profondeurs du souffle primordial. »

Paul Klee

 

« Avant d’accomplir un acte quelconque, il faut avoir en soi la foi et la perspective joyeuse du succès. C’est alors seulement qu’on se met résolument au travail. »

Ramakrishna

 

« On part toujours sur la bonne route, c’est aux carrefours que l’on s’égare. »

H. Malot

 

« Une oeuvre, si petite qu’elle soit, qui est accomplie dans le secret et avec le désir qu’elle reste inconnue, est plus agréable à Dieu que mille autres que l’on accomplit avec le désir qu’elles soient connues de tous. »

Saint Jean de la Croix

 

« Il est plus tard qu’on ne le pense! »

Proverbe chinois

 

« Comme chaque cellule de notre corps, chaque élément de notre univers est plongé dans un champ de forces qui lui dicte son comportement; s’il a une masse, il ne peut que suivre la trajectoire imposée par la gravitation; s’il est doté d’une charge électrique, il ne peut que réagir aux forces électromagnétiques.

A chaque instant, il fait ce qu’il ne peut pas ne pas faire.

La succession des événements qui jalonnent son parcours dans la durée n’est qu’une série de soumissions à des déterminismes rigoureux ou, pour les particules élémentaires, à des processus aléatoires sur lesquels il n’a pas prise. »

Albert Jacquard

 

« Il est difficile d’attraper un jaguar dans une forêt sombre, surtout quand il n’y est pas. »

 

« Qui connaît son cœur, se défie de ses yeux. »

 

« Notre existence est sous enveloppe cachetée; personne ne peut rien savoir de notre vif-argent. Soyons prêts pour les débordements d’un bel été quand la terre a perdu son choix des expédients. L’innocence, ce n’est jamais en solde ni au rabais, le vent se moque des zéphyrs quand nous prenons le frais dans le moindre de nos plaisirs: l’avenir est à celui qui reste stupéfait. »

Jean Cayrol

 

« L’art suprême, c’est savoir se concentrer sur l’essentiel. »

Proverbe chinois

 

« Celui qui peut vaincre les autres est fort. Celui qui s’est vaincu est vraiment puissant.  »

Lao Tseu

 

« Avant d’accomplir un acte quelconque, il faut avoir en soi la foi et la perspective joyeuse du succès. C’est alors seulement qu’on se met résolument au travail. »

Ramakrishna

 

« Les meilleurs et les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ni même touchées. Elles doivent êtres ressenties avec le cœur. »

Helen Keller

 

« Lorsque l’esprit est apaisé, les énergies intérieures s’éveillent et font des miracles en nous – sans aucun effort conscient de notre part. »

 

« Bien que notre paquet de chair et d’os apparaisse très convaincant, ce n’est qu’un masque, une illusion déguisant notre moi véritable qui n’a pas de limite »

 

 

« Le pardon ne change pas le passé, il élargit les horizons du futur. »

Paul Boese

 

« La foule cherche toujours un meneur, pas par égard pour lui mais pour l’influence qu’il exerce. Le meneur les accueille à bras ouverts, par vanité, ou besoin. »

Napoléon Bonaparte

 

« Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée. »

Proverbe bamiléké

 

« L’amour sert à guérir. Quand il coule sans effort du plus profond du moi, l’amour crée la santé »

 

« La vie s’apparente à un jardin. Les feuilles flétrissent et les fleurs se fanent naturellement. C’est seulement si nous éliminons les déchets que nous profiterons pleinement de la beauté des nouvelles feuilles et fleurs. De même, nous devons éliminer de notre esprit les expériences mauvaises, sombres du passé.Vivre, c’est se souvenir d’oublier.Pardonne ce qui doit être pardonné. Oublie ce qui doit être oublié.Embrasse la vie avec une vigueur renouvelée…Nous devrions pouvoir accueillir chaque instant de la vie avec un regard neuf, telle une fleur fraîchement éclose. »

Mata Amritanandamayi

 

« La grandeur dépend de la profondeur du passé qu’on porte en soi. »

Juan Gris

 

« Nothing to do, nowhere to go. »

« Rien à faire, nulle part où aller.  »

 

« Les graines sont invisibles. Elles dorment dans le secret de la terre jusqu’à ce qu’il prenne fantaisie à l’une d’elles de se réveiller. »

Le Petit Prince – St Exupéry

 

« Peu importe qui ma mère a été, ce qui compte, c’est le souvenir que je garde d’elle. »

 

« Celui qui excelle à contrôler les autres a du pouvoir, mais celui qui parvient à se contrôler, a encore plus de pouvoirs. »

Lao Tseu

 

« Il n’y a pas de formule magique pour réussir sauf peut-être une acceptation inconditionnelle de la vie, et de ce qu’elle apporte. »

Arthur Rubinstein

 

« Bride de cheval ne va pas à un âne. »

 

« Il suffit qu’un chien aboie après quelque chose pour que tous les autres chiens en fassent autant. »

 

« Le profit ne restera pas la règle éternellement. »

Proverbe amérindien

 

« Une fatigue renversante et centrale, une espèce de fatigue aspirante.

Les mouvements à recomposer, une espèce de fatigue de mort, de la fatigue d’esprit pour une application de la tension musculaire la plus simple, le geste de prendre, de s’accrocher inconsciemment à quelque chose, à soutenir par une volonté appliquée. Une fatigue de commencement du monde. Un vertige mouvant… la nuque acharnée à souffrir, des tempes qui se vivifient ou se marbrent, une tête piétinée de chevaux. Il faudrait parler maintenant de la décorporisation de la réalité, de cette espèce de rupture appliquée on dirait à se multiplier elle-même entre les choses et le sentiment qu’elles produisent sur notre esprit, la place qu’elles doivent prendre. »

Antonin Artaud

 

« L’intuition c’est d’oublier soudain tout ce qu’on a appris. Cesser de croire qu’on ne peut pas savoir.Franchir d’un bon ses peurs et ses illusions, se laisser guider vers cet espaceoù tout est à sa place où l’on ressent l’harmoniede tout ce  qui vit. L’intuition c’est aller en soiet entrer dans son soleil! »

Tal Schaller

 

« Dans la médecine du corps et de l’esprit, toute explication plonge ses racines dans un état antérieur, lorsque le système immunitaire a été affaibli par une inflluence mentale négative. »

 

« Il ne faut pas sans nécessité aller frapper à chaque porte. Il faut s’accommoder du bien comme du mal d’ici-bas, car on ne peut jouer que d’après le nombre de points que nous présente la surface des dés jetés par le destin sur le damier de ce petit bol céleste. »

Omar Khayyam

 

« L’homme, en tant qu’habitant, participe à un devenir naturel. La nature a mille voix, et nous avons seulement commencé à l’écouter. »

Prigogine

 

Prière indienne

À ceux que j’aime et ceux qui m’aiment.

Quand je ne serai plus là, relâchez-moi,

Laissez-moi partir,  J’ai tellement de choses à faire et à voir.

Ne pleurez pas en pensant à moi, Soyez reconnaissants pour les belles années,

Je vous ai donné mon amitié, Vous pouvez seulement deviner

Le bonheur que vous m’avez apporté. Je vous remercie de l’amour que chacun m’a démontré,

Maintenant, il est temps de voyager seul. Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.

La confiance vous apportera réconfort et consolation. Nous serons séparés pour quelque temps.

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, Je ne suis pas loin, et la vie continue…

Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai, Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,

Et si vous écoutez votre cœur, vous éprouverez clairement La douceur de l’amour que j’apporterai.

Et quand il sera temps pour vous de partir, Je serai là pour vous accueillir.

Absent de mon corps, présent. N’allez pas sur ma tombe pour pleurer,

Je ne suis pas là, je ne dors pas, Je suis les mille vents qui soufflent,

Je suis le scintillement des cristaux de neige, Je suis la lumière que traverse les champs de blé,

Je suis la douce pluie d’automne, Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,

Je suis l’étoile qui brille dans la nuit, N’allez pas sur ma tombe pour pleurer.

Je ne suis pas là. Je ne suis pas mort.

(Prière des premières nations autochtones d’Amérique du nord)

 

« Je crois que le but de mon existence est d’apprendre à aimer la vie, quoi qu’elle m’apporte, dans la confiance que mon âme attire vers moi les expériences qui sont utiles à ma croissance spirituelle. »

Christian Tal Schaller

 

« Votre joie est votre tristesse démasquée. Et votre rire fuse du même puits que vos larmes remplissent. Quand vous êtes joyeux, regardez en profondeur votre cœur et vous remarquerez que c’est seulement ce qui vous a déjà donné de la tristesse qui vous cause de la joie. Quand vous êtes tristes, regardez à nouveau en votre cœur et, en vérité, vous verrez que vous pleurez sur ce que fut votre plaisir. »

Khalil Gibran

 

« Les pierres sont des nuages car leur deuxième nature danse sur leur troisième nez bravo bravo quand les pierres se grattent les ongles poussent aux racines les pierres ont des oreilles pour manger l’heure exacte. »

Jean Arp

 

« Dans la lutte pour la vie, celui qui est à bout de souffle, à bout d’arguments, à bout de moyens et à bout de tout n’est heureusement et par contre pas au bout de ses peines. »

Pierre Dac

 

« Si tu veux connaître tes pensées de la veille, regarde ton corps aujourd’hui. Si tu veux savoir ce que sera ton corps demain, regarde tes pensées d’aujourd’hui. »

 

« L’être est profond, limpide, permanent, toujours le même. »

 

« Hier je croyais aujourd’hui je sais. »

Charles Nungesser – L’Oiseau Blanc

 

« La formation de la personnalité exige, comme singulier point de départ, un dépouillement radical: se (re)connaître vulnérable, perfectible, prendre conscience d’évoluer en terres incertaines, essayer de savoir pourquoi l’on combat… joyeusement. »

Alexandre Jollien

 

«Le destin mêle les cartes et nous jouons.»

Thomas Woodrow Wilson

 

Qui parle d’ordre sans voir son corollaire, le désordre, ne comprend rien aux grands principes de l’univers ni aux réalités qui mènent les êtres.

Tchouang Tseu

 

On croit faire un voyage, mais en réalité c’est le voyage qui vous fait.

Nicolas Bouvier

 

Est-ce l’eau qui fait le sable? Ou est-ce le sable qui fait l’eau?

MEH

 

« Vous croyez que vous vivez dans le monde alors que c’est le monde qui vit en vous. »

Dr Deepak Chopra

 

« La matière la plus simple, mots ou couleurs, sert de truchement entre l’au-delà et le voyant. »

René Crevel

 

« Lorsque je me laisse aller à être ce que je suis, je deviens ce que je pourrais être. »

Lao Tzu

 

« Vous gagnez en force, courage et confiance à chaque fois que vous prenez le temps de regarder la peur dans les yeux. Faites ce que vous pensez ne pas pouvoir faire. »

Eleanor Roosevelt

 

« L’orgueil en humilité

La goumandise en frugalité et en simplicité

La paresse en mouvement vers le changement

La luxure en détachement et pureté de coeur

L’avarice en don et en générosité

La colère en tempérance et en douceur

L’envie en lâcher-prise et en acceptation. »

« Ainsi parle l’esprit de la plante »

Jean-Marie Delacroix

 

Comme dans un miroir: tu n’es pas le reflet mais le reflet est toi.

Koan zen

 

Et si on devenait qui on est.

 

Le paradis c’est les autres.

 

Ce qu’on te reproches, cultive-le c’est toi.

Cocteau

 

Prenez vos désirs pour des réalités.

68

 

La vie est la seule réponse à la mort.

 

« La santé parfaite, pure et invincible, est un état que nous avons perdu. Regagnons-le et nous regagnerons le monde. »

Dr Deepak Chopra

 

A l’envers des nuages il y a toujours un ciel.

Muhammad Al-Faytun

 

Il n’y a qu’un remède pour toutes les maladies:C’est la vie.MEH

 

L’œil ne sert plus à regarder, comme jusqu’à maintenant,si vous ne regardez plusavec vos yeux anciens,il y aura un nouveau cheminsous vos pieds.

Anonyme

 

Trempe-toi dans la Matière,

fils de la terre,baigne-toidans ses masses ardentes,car elle est la sourceet la jeunesse de ta vie.

Teilhard de Chardin

 

Le moment présent est une frêle passerelle:si tu le charges des regrets d’hier,de l’inquiétude de demain,la passerelle cède et tu perds pied.

Anonyme

 

J’avais, en fermant les yeux, cette dernière pensée:même pendant que je suis inconscientdans le sommeil,la danse de la vie continueradans le champ silencieux de mon corps endormi,à la même cadence que là-haut les étoiles.Le cœur battra,le sang bondira dans les artèreset les millions d’atomes qui vivent dans mon corps vibreront en mesure avec la harpequi frémit sous le doigt du grand Maître.

Rabindranath Tagore

 

Au fond, la vérité, c’est que tu ne peux guérir personne.Seule, la personne elle-même peut se guérir.Tenter d’aider l’autre exige une grande humilité,car, sur le chemin de sa guérison,tu dois peu à peu t’effacerpour lui permettre de se guérir lui-même.Tu dois l’accompagner dans ses propres méandres,puis, habilement et discrètement,le pousser à se guérir lui-même.Tu dois devenir la « poubelle » où il déposeses saletés intérieures.

Alejandro JodorowskyLe dieu intérieur – tome 2 – Un évangile pour guérir

 

Dans la clarté de Dieu, rien de laid, rien d’étrange. La grenouille est aussi parfaite que l’archange.

Angelus Silesius

 

La bonne et la mauvaise fortune ne sont pas fatales; elles sont une création de l’homme.En vertu de quoi,le résultat de tout bien et de tout malle suit comme son ombre.

Kan-Yin P’ien

 

Ayez de la compassion pour tous les êtres vivantset prenez le temps de vous arrêter près d’euxs’ils ont besoin d’eau,que ce soit celle qui fait vivre le corpsou celle qui régénère l’âme.

Dalaï – Lama

 

Rire, c’est risquer de paraître idiot. Pleurer, c’est risquer de paraître sentimental. Aller vers quelqu’un, c’est risquer de s’engager. Exposer ses sentiments, c’est risquer d’exposer son moi profond. Aimer, c’est risquer de ne pas être aimé en retour. Espérer, c’est risquer de désespérer. Essayer, c’est risquer d’échouer. Celui qui ne risque rien ne fait rien, n’a rien, n’est rien. Il peut éviter la souffrance et la tristesse, mais il n’apprend rien, ne ressent rien, ne peut ni changer, ni se développer, ne peut ni aimer, ni vivre. Enchaîné par sa certitude, il devient esclave, il abandonne la liberté. Seuls ceux qui risquent sont libres.

Auteur anonyme…

 

Celui qui vers le soleil se tourne, jamais l’ombre ne verra.

Proverbe chinois

 

Nous avons tous deux vies: la vraie, celle que nous rêvons dans notre enfance, et que nous continuons à rêver, adultes, sur un fond de brouillard; la fausse, qu’est celle que nous vivons dans nos rapports avec les autres…

Fernando Pessôa

 

Après-demain, oui,après-demain seulement…Je passerai la journée de demainà penser à après-demain,Et ainsi ce sera possible;mais pas aujourd’hui…

Fernando Pessôa

Conception et réalisation : Sur Mesure concept sàrl
Calcul du thème aztèque : Hébergement facile
Musique du site : Nicolas Perruchoud