Tout ce qui est publié sur Facebook

Tout ce qui est publié sur Facebook

« Si l’on devient lucidement attentif, on dispose d’une extraordinaire énergie… cette énergie de l’attention, c’est la liberté. »

Krisnamurti

« Le pouvoir autorégulateur de l’organisme humain est merveilleux tant par la variété que par la simplicité de ses ressources. Avez-vous jamais observé les réactions du liseron noir aux changements de temps; comment ses fleurs s’ouvrent au soleil matinal et se ferment à l’approche de la forte clarté de midi: comment ses vrilles se desserrent quand le temps est calme, mais se contractent et s’accrochent quand la tempête souffle dans la forêt? »

Félix L. Oswald

 

« Celui qui connaît les autres est Sage. Celui qui se connaît lui-même est vraiment éclairé. »

Lao Tseu

 

« Les gens en bonne santé ne vivent ni dans le passé ni dans le futur. Ils vivent dans le présent, à l’instant, qui donne un un parfum d’éternité car aucune ombre ne l’obscurcit. »

 

« Vous n’avez rien à faire pour trouver le moi véritable: arrêtez de faire quoi que ce soit. »

 

« Alors que vous progressez dans l’Etre, l’innocence fleurit d’elle-même. L’amour qui accepte tout se retrouve un jour dans votre propre coeur. »

 

« Lorsque vous résistez au courant de la vie, c’est à votre propre nature que vous résistez, car tout ce qui nous arrive est le reflet de ce que nous sommes. »

 

Nostalgie: nostos – retour / algos – souffrance.

« Mal du pays: maladie de la langueur causée par l’incapacité qu’éprouvent certains individus ou certaines races à s’acclimater hors du lieu natal… »

 

« Dureté et rigidité sont compagnons de la mort. Fragilité et souplesse sont compagnons de la vie. »

 

« Un esprit en paix est votre unique besoin. »

 

« Le lotus préfère s’épanouir au soleil et mourir, plutôt que de vivre en bouton un éternel hiver…  »

 

« Tu n’as pas à chercher la source, attends qu’elle coule. »

 

« … Je pense que de toute façon, toute relation s’établit autour de la destruction: c’est à dire que la vie nous détruit. Nous sommes détruits par le vieillissement; et la mort, jour après jour, nous travaille; et être, c’est être détruit. Le problème, c’est l’usage que l’on fait de cette destruction: ou bien on essaie de se conserver à tout prix et on pourrit; on est détruit malgré soi; ou bien on accepte d’être détruit et on brûle en donnant chaleur et lumière comme la bûche… »

Georges Haldas

 

« Nous sommes les seules créatures sur terre ayant le pouvoir de modifier notre biologie par l’introspection. »

 

« Si je trouve un pays verdoyant parsemé de fleurs de lotus et que je m’asseye au bord d’un clair ruisseau, j’aurais trouvé le remède. »

 

« Décider et changer, deux verbes clefs, ouvrant la porte vers d’innombrables possibilités. »

 

« De notre capacité à cesser de combattre dépend la guérison totale. »

 

« Attraper le vent et courir après une ombre »

 

« Tant que tu ne peux pas pardonner à autrui d’être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse. »

 

« Plus le piédestal est beau, plus la statue doit l’être. »

 

« Les souffrances ont donnés vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices »

Khalil Gibran

 

« Les feuilles des lotus envahissent l’étang jusqu’à rejoindre le ciel. Le soleil intensifie l’éclat rouge de leurs fleurs. »

Yang Wanli (XIIe s)

 

« Tout en fouillant le clown mort, le brigadier se mit à rire, il ne portait pas son chagrin sur lui. »

Jean-Pierre Grandeboeuf

 

« Dites toujours « oui » au moment présent. Qu’y aurait-il de plus futile, de plus insensé, que de résister intérieurement à ce qui est déjà? Qu’y a-t-il de plus fou que de s’opposer à la vie même, qui est maintenant, toujours maintenant? Abandonnez-vous à ce qui est. Dites « oui » à la vie et vous la verrez soudainement se mettre à fonctionner pour vous plutôt que contre vous. »

Eckhart Tolle, Le pouvoir du moment présent

 

 

« La plus courte vie a des siècles de douleur. »

 

« Au lieu de consciemment créer la maladie, nous pourrions consciemment créer la guérison. »

 

« Il faut que tu trouves ce que tu aimes. Si tu ne l’as pas encore trouvé, restes à l’affût. Ne t’endors pas. Restes affamé, restes fou… »

Steve Jobs, PDG d’Apple

 

« Avant de parcourir mon chemin j’étais mon chemin. »

Antonio Porchia

 

« La sortie du ventre de la mère n’est en fait que la reconnaissance d’une conception partagée. »

MEH

 

« Partager l’infini des possibles… »

Marc Vella

 

« Quel était votre visage avant la naissance de vos parents? »

Koan zen

 

« Nous bâtissons tous des scénarios puis nous nous laissons convaincre par eux jusqu’au plus profond de nos cellules. »

 

« A chaque seconde de notre vie, nous créons un nouveau corps. »

 

« Pour être grand, demeure entier: rien de toi n’exagère ou n’élimine. Sois tout en chaque chose. Ce que tu es, mets-le dans le moindre de tes actes. Ainsi sur chaque lac la lune toute entière brille, elle qui vit de haut.

Fernando Pessôa

 

« Non seulement nous pensons, mais nous nous pensons pensant.

Non seulement nous sentons, mais nous nous sentons sentant. »

C.F. Ramuz

 

« Oui, l’homme a ce choix: laisser entrer la lumière ou garder les volets fermés. En faisant ce choix l’homme agit. C’est là son rôle vis-à-vis de la création. »

Henry Miller

 

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.

A te regarder, ils s’habitueront. »

René Char

 

« Oser ce que je suis… »

Marc Vella

 

« Marchez quotidiennement, le temps qu’il faut pour vous rappeler que l’Univers est votre véritable chronomètre. »

 

« Laissées à elles-mêmes, les intentions cherchent naturellement leur accomplissement. »

 

« La guérison n’exige pas de combat. L’ennemi n’est pas à l’intérieur. Le rétablissement réside au niveau de l’Etre. »

 

« Le point qu’Archimède cherchait – l’endroit d’où l’on puisse bouge le monde – existe en réalité. Il est en nous, dissimulé par le spectacle fascinant mais trompeur de l’état d’éveil. »

 

« Dis-moi, combien pèse un flocon de neige ? demanda une mésange à une colombe.

– Rien d’autre que rien – lui répondit-elle.

Alors la mésange raconta cette histoire à la colombe :

J’étais sur la branche d’un sapin quand il se mit à neiger. Pas une tempête, non, juste comme un rêve, doucement, sans violence.

Comme je n’avais rien de mieux à faire, je commençais à compter les flocons qui tombaient sur la branche où je me tenais.

Il en tomba 3 751 952.

Lorsque le 3 751 953e tomba sur la branche – rien d’autre que rien, comme tu l’as dit – la branche cassa.

La colombe, une autorité en matière de paix depuis l’époque d’un certain Noé, réfléchit un moment et dit finalement :

– Peut-être suffit-il d’une seule personne pour que tout bascule et que le monde vive en paix….

Soyez chaque jour ce « flocon » de paix et de bonheur. »

 

 

« Le temps, ici, n’est pas une mesure. Un an ne compte pas: dix ans ne sont rien. Être…, c’est ne pas compter, c’est croître comme l’arbre qui ne presse pas sa sève, qui résiste, confiant, aux grands vents du printemps, sans craindre que l’été puisse ne pas venir. L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux. Je l’apprends tous les jours au prix de souffrances que je bénis: patience est tout. »

Rainer Maria Rilke – Lettres à un jeune poète

 

« La vraie liberté, c’est d’avoir le droit de se tromper. Tu as le droit de merder, tu est libre. La réussite n’est jamais une preuve de liberté, alors que l’échec est toujours une preuve de liberté. Il faut se tromper. Il faut faire des erreurs. Il faut se casser la gueule. Il faut avoir mal. Il faut pleurer. Et parfois, on dit des bêtises, mais ça n’a pas d’importance. Il n’y a rien de plus horrible qu’un malheureux, parce qu’il engendre le malheur. Alors qu’un homme heureux, même fou, engendre le bonheur… »

Brel 1971

 

« Nous ne sommes pas le corps. Nous ne sommes pas l’esprit. Nous sommes celui qui a un corps et un esprit. »

 

« Tranquillement dans votre coeur, dites que vous ne voulez pas avoir peur. »

 

« En définitive, toutes les transformations nous ramènent à la même source: notre pleine conscience. »

 

« Pourquoi se jeter à l’eau avant que la barque n’ait chavirer. »

 

« Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie. »

 

« Le sage s’organise, le fou regrette, comme le fait le Singe. »

 

« Qui élargit son cœur, rétrécit sa bouche. »

 

« Qui change de couleur en voyant de l’or, changerait de geste s’il n’était pas vu. »

 

« Qui se craint lui-même n’a plus rien à craindre. »

 

« Notre état d’éveil habituel est généralement mal réglé pour réaliser l’immensité de la joie qui est en nous. »

 

« Ce jour ne peut pas durer si vous ne le maintenez pas en vie. Lui donne-vous sa chance? »

 

« Regarder en haut, apprendre au-delà. Chercher à s’élever toujours. »

Pasteur

 

« Entre les rivages des océans et le sommet de la plus haute montagne est tracée une route secrète que vous devez absolument parcourir avant de faire qu’un avec les fils de la terre. »

Khalil Gibran

 

« Le cinquième soleil, l’ère du mouvement, des tremblements de terre et de l’écroulement de la grande pyramide, correspond à la période que nous vivons, avec ses révoltes, ses rébellions et ses troubles sociaux. Devant l’effervescence et les convulsions du cinquième soleil, ce ne seront ni la stabilité, la solidité ou la rigidité de la pierre qui nous sauveront, mais la légèreté, la souplesse et la capacité de changer. »

Octavio Paz

 

« Impassible face à toute perte, et face à tout changement, on entre dans l’initial ciel pur. »

Tchouang Tseu

 

« Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves. »

John Barrymore

 

« A force de mimer celui qui commence à voir, il te viendra des yeux. »

René Daumal

 

« Ainsi, par soi-même dépossédé. Et pour la première fois préparé à mourir, Il se sent apte enfin pour une seconde vie. »

Lawrence Durrell

 

« Quand tu es capable d’arrêter la pensée en interrompant le discours intérieur et en faisant le vide dans ton esprit, tu deviens capable d’écouter. »

Conception et réalisation : Sur Mesure concept sàrl
Calcul du thème aztèque : Hébergement facile
Musique du site : Nicolas Perruchoud