Retour à l’innocence

Ethnorésilience et introspection

La méthode introspective utilisée, l’Ethnorésilience, permet de te réconcilier avec ton histoire, ta génétique, ton destin. Sa technique est essentiellement kinesthésique et permet, à partir de ton actualité, de remonter dans ton passé et revivre toute expérience qui aurait pu bloquer ton flux énergétique harmonieux, afin de le retrouver et le laisser reprendre sa place dans ton présent.

Démarche transformatrice

Par l’introspection et la découverte d’une « matière » représentant la difficulté, l’obstacle, la douleur et l’état d’âme qui s’oppose au flux naturel de tes énergies, tu vas « matérialiser ta problématique » en lui donnant une forme, une entité, une masse. Grâce à ta découverte sensorielle, créée derrière tes yeux clos, tu retrouveras un instantané de ton passé et tu revivras tes états d’âme et les ressentis physiques de tes expériences antérieures enfouies, oubliées. Après une reconnaissance accomplie, tu retrouveras tes énergies vitales et innocentes qui précédaient le drame ou l’événement que tu n’avais pas su accepter.

Par les cinq sens et les états d’âme

Le point de départ de l’Ethnorésilience est toujours appuyé par une sensation qui part de tes cinq sens ou d’émotions qui permettent de dévoiler des états d’âme traumatiques anciens. Ces états d’âme, la tristesse, l’angoisse, la colère, sont autant d’indications qui vont permettre de retrouver les faits et faire vibrer les énergies innocentes à retrouver.

Mon premier bouton de cactus divin

J’ai vu le déluge précolombien

 

Mon offrande de flèches votives

Mon Père le Feu

La découverte du maïs

L’âme de mon chaman est un cristal de roche

Mon voyage dans l’au-delà

Mes ancêtres sont divins

Comment j’ai vu naître le Soleil

Mon pèlerinage à Wiricúta

Ton thème aztèque

Ta date de naissance:

    JJ         MM     AAAA

Heure de naissance:

   HH        MM

Fuseau horaire du lieu
de naissance:


Conception et réalisation : Sur Mesure concept sàrl
Calcul du thème aztèque : Hébergement facile
Musique du site : Nicolas Perruchoud